Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Inoubliable Maroc

Découverte du Maroc à travers mes vacances . Tourisme Agadir voyage souvenir paysage

US ET COUTUMES: MARIAGE MAROCAIN

Publié le 14 Mars 2020 par Mghi Chris in US ET COUTUMES, MAROC 2019

US ET COUTUMES: MARIAGE MAROCAIN

Invitation à un mariage marocain.

Féerique, traditionnel et haut en couleurs et en vibrations musicales.

Le mariage marocain ne ressemble à aucun autre. La preuve avec cet article je vous en présente quelques particularités Rien n’est trop beau, trop faste, trop grandiose pour célébrer ce mariage

 

 

La fête peut avoir lieu dans une salle des fêtes, sous une tente dressée dans le jardin ou dans la rue etc. là nous étions dans une salle des fêtes .

 

L’acte de mariage s’appelle l’acte adoulaire                                                      image: ob_580a41_casier-judiciaire-marocain-en-ligne

iI remplace notre traditionnel passage devant le maire, la cérémonie des papiers réunient la famille et les amis intimes en comité restreint.

L’acte est établi par l’adoul( sorte de notaire religieux)il est signé par les 2 époux avec témoins.

Rituel de l’offrande

Comme lors de la cérémonie du henné, les offrandes ou Hdiyya sont symboliques soigneusement disposés dans de grands plateaux recouverts d’un couvercle conique surnommé le Taifors. Ils peuvent contenir, des chaussures, sac à main , habits traditionnels, bijoux, parfums etc.

Ils sont remis à la mariée, cérémonie de la Hdiyya , portés dans un cortège musical

US ET COUTUMES: MARIAGE MAROCAIN
US ET COUTUMES: MARIAGE MAROCAIN

Les invités

Les convives affluent sur le lieu du mariage vers 20 h ou 21 h…ils sont reçu par ces charmants jeunes hommes qui forment une allée et vous saluent. on se prendrait presque pour une célébrité.

La mariée, n’apparaitra que bien plus tard : le temps de l’habillage est long.Pourtant le spectacle a commencé. L’heure est aux salutations, aux retrouvailles, aux accolades et les jus de fruits, le thé, les petits fours et les fruits secs s’invitent sur les tables.

Caftans, takchitas et parures soyeuses défilent aux rythmes des chants traditionnels propulsés par l’orchestre. Les couleurs sont partout : fuchia, doré, rose, rouge, bleu, vert, orange. J’avais aussi le mien d'un bleu magnifique réalisé par un couturier sur commande d’une membre de la famille .

Je le trouve magnifique

et je le portais avec fierté.

L’Amariya

Le cortège des mariés accompagnés de musique jusque dans la rue… Bendir (instrument à percussion), ghayta (instrument à vent) et chants traditionnels annoncent l’arrivée de la mariée qui ne tarde pas à faire une entrée remarquable et attendu, tous les flashs sont tournés vers l’entrée . Assisse sur son Amariya (sorte de palanquin en bois), la mariée est soulevée par des porteurs en cape blanche qui la font valdinguer en rythme dans la salle.Il ne faut pas qu’elle est le mal de mer !! Les youyous fusent de toutes parts, les applaudissements retentissent, les émotions se délient au rythme de la musique.

.

Et le marié, me direz-vous ? Il est bien là, au pied de sa dulcinée … oui mais voilà, on l’aperçoit à peine…  Et pour cause, les regards n’en n’ont que pour la mariée ! il porte le bouquet qu'il va offrir à sa belle.

musiques et chants: les musiciens acceptent quelques billets , plus ils ont des billets, plus is chantent et dansent
musiques et chants: les musiciens acceptent quelques billets , plus ils ont des billets, plus is chantent et dansent
musiques et chants: les musiciens acceptent quelques billets , plus ils ont des billets, plus is chantent et dansent
musiques et chants: les musiciens acceptent quelques billets , plus ils ont des billets, plus is chantent et dansent

musiques et chants: les musiciens acceptent quelques billets , plus ils ont des billets, plus is chantent et dansent

Le trône des mariés

Une estrade surélevée surmonté d’un sofa auréolé de coussins et de fleurs qui trône en évidence dans la salle du mariage…C’est le trône des mariés ! Entre deux parades de tenues, il offre son assise douillette aux heureux élus qui pourront ainsi être admirés de tous. Pour les convives, ce sera aussi l’occasion de se faire photographier aux côtés des stars de la soirée à chaque nouvelle tenue de la mariée

Les tenues de la mariée et la Négafa

Au Maroc il n’est pas question de robe de la mariée, mais bien des robes de la mariée Un vrai défilé digne de la Fashion Week ! Trois tenues (le minimum), quatre tenues, cinq tenues ou sept tenues : c’est selon. Là ce fut jaune, bleue, blanche, berbère… La Takchita , sorte de longue robe doublée, soyeuse et satinée retenue par une large ceinture .

C’est sans parler des colliers, des diadèmes, des boucles d’oreilles et des parures de bijoux. La mariée, véritable Shérazade des temps modernes en met plein la vue…

La negafa est l’habilleuse de la mariée et l'organisatrice des cérémonies du mariage marocain, chef d'orchestre de la cérémonie et garante du respect scrupuleux des rites nuptiaux. Elle s’occupe de la mariée en l'habillant, la pârant des bijoux qu'elle lui prête, veillent à ce que les plis des caftans  tombent toujours bien pour les photos, la dirigent dans ses gestes, minute la cérémonie et le changement de vêtements.

 

Et le marié, me direz-vous encore ? Il est toujours là, effacé derrière la reine de la soirée… C’est pas faute d’avoir fait des efforts pour revêtir son plus beau costume, sa plus belle djellaba, sa plus belle gandoura… Mais non, il n’y en a toujours que pour la mariée !

Le repas du mariage

Pas de plan de table dans les mariages marocains, on s’assied là où on veut, avec qui on veut. Au menu ? Le dîner classique (et pantagruélique) de mariage (pastilla, méchoui, corbeille de fruits et gâteau glacé) tend de plus en plus à être remplacé par des mets et des formules inspirées d’ailleurs (cocktails dînatoires, buffets etc.).

Le lavage des mains 

il fait partie de la tradition même hors mariage, un récipient contient l'eau tiède que l'on vous verse sur les mains au dessus d'un réceptacle pour eaux usée.

Tout au long de la soirée, jus de fruits frais et thé à la menthe accompagnent les pâtisseries. Puis, vers la fin de la soirée, la pièce-montée fait son entrée et est prétexte à toute un cérémoniel photographique de « coupé de gâteau ». Dans certains mariages, la harira vient clôturer la fête au petit-matin, à l’instar de la soupe à l’oignon française.

Ne cherchez pas le champagne ou le vin, il n’y en a pas (ou très rarement) : mariage musulman oblige. 

le repas est une succession de platsle repas est une succession de plats

le repas est une succession de plats

Commenter cet article