Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Inoubliable Maroc

Découverte du Maroc à travers mes vacances . Tourisme Agadir voyage souvenir paysage

IMOURANE 2020

Publié le 18 Mars 2020 par Mghi Chris in IMOURANE 2020, MAROC 2020

IMOURANE 2020

la plage d'Imourane - rocher du diable

Située à 15 km au nord d’Agadir, la plage d’Imourane s’étend de part et d’autre du fameux « rocher du diable », un label attribué à la petite presqu’île, quelque peut avancée en mer, qui laisse entrevoir les vestiges d’un fort portugais d’antan. 

Alors qu'on fait généralement remonter la naissance d'Agadir à l'an 1505, lorsqu'un gentilhomme portugais, João Lopes de Sequeira, fit construire un fortin nommé Santa Cruz du Cap Ghir (ou de Gué) un peu au nord de la ville actuelle, on sait moins que les Portugais érigèrent une petite forteresse au Rocher du Diable, à Imourane, au nord d'Agadir, dont on voit encore les traces aujourd'hui.
Alors qu'on fait généralement remonter la naissance d'Agadir à l'an 1505, lorsqu'un gentilhomme portugais, João Lopes de Sequeira, fit construire un fortin nommé Santa Cruz du Cap Ghir (ou de Gué) un peu au nord de la ville actuelle, on sait moins que les Portugais érigèrent une petite forteresse au Rocher du Diable, à Imourane, au nord d'Agadir, dont on voit encore les traces aujourd'hui.
Alors qu'on fait généralement remonter la naissance d'Agadir à l'an 1505, lorsqu'un gentilhomme portugais, João Lopes de Sequeira, fit construire un fortin nommé Santa Cruz du Cap Ghir (ou de Gué) un peu au nord de la ville actuelle, on sait moins que les Portugais érigèrent une petite forteresse au Rocher du Diable, à Imourane, au nord d'Agadir, dont on voit encore les traces aujourd'hui.
Alors qu'on fait généralement remonter la naissance d'Agadir à l'an 1505, lorsqu'un gentilhomme portugais, João Lopes de Sequeira, fit construire un fortin nommé Santa Cruz du Cap Ghir (ou de Gué) un peu au nord de la ville actuelle, on sait moins que les Portugais érigèrent une petite forteresse au Rocher du Diable, à Imourane, au nord d'Agadir, dont on voit encore les traces aujourd'hui.

Alors qu'on fait généralement remonter la naissance d'Agadir à l'an 1505, lorsqu'un gentilhomme portugais, João Lopes de Sequeira, fit construire un fortin nommé Santa Cruz du Cap Ghir (ou de Gué) un peu au nord de la ville actuelle, on sait moins que les Portugais érigèrent une petite forteresse au Rocher du Diable, à Imourane, au nord d'Agadir, dont on voit encore les traces aujourd'hui.

Quelques photos des vagues se déchaînant au bas du  rocher

IMOURANE 2020
IMOURANE 2020
IMOURANE 2020
IMOURANE 2020
IMOURANE 2020

Les arbres peints de Imourane

IMOURANE 2020
IMOURANE 2020
IMOURANE 2020
IMOURANE 2020
IMOURANE 2020
IMOURANE 2020
Commenter cet article